Freins de bouche

Afin de réduire le recul d’une arme de gros calibre comme les fusils de tireur d’élite, ou d’augmenter le retour en cible d’une carabine après le tir, les freins de bouche et les compensateurs sont de plus en plus présents sur les armes modernes.

Découvrez  tous nos Freins de bouche

Nombre de produits : 26

Affichage 1-15 de 26 article(s)

Presque toutes les armes de tir longue distance et tous les fusils d’assaut sont maintenant équipés de canons filetés pour pouvoir recevoir ce type d’accessoire pour arme. Il existe trois systèmes à fixer au bout du canon qui se ressemblent mais qui n’ont pas tout à fait la même fonction, il s ‘agit des freins de bouche, des cache-flammes et des compensateurs.

La fonction des Freins de bouche

Le rôle d’un frein de bouche est limiter le relèvement de l’arme lors du tir. Cette fonction permet de toujours garder sa cible dans la ligne de mire. Il se compose d’un tube dans la prolongation du canon avec des évents situés principalement sur les coté et vers le haut. Ce évents permettent de diriger de flux des gaz en expansion vers le haut et les coté pour limiter le mouvement naturel de l’arme vers le haut. On comprends aisément que ce système soit assez répandu sur les armes automatiques des militaires ou des forces de l’ordre comme les fusils d’assaut par exemple pour permettre d’enchainer des tirs rapides, en limitant le mouvement de l’arme due au recul. La plupart des armes modernes pour les militaires sont équipés d’un simple cache-flamme.

Delta Defense propose donc sur notre site de vente en ligne des freins de bouche de différents fournisseurs.

Strike Industries a une large gamme de freins de bouche pour tout type d’armes, que ce soit des plateformes au standard AR15, mais également des modèles pour AK47/AK74, pour les fusils d’assaut HK ou les pistolets mitrailleurs CZ…. En fonction du calibre, vous trouverez des freins de bouche, plus ou moins encombrant et efficace. Si vous privilégiez l’encombrement certains modèle très compact peuvent convenir, surtout si vous avez une arme dans un calibre ayant un faible recul comme le 223 remington par exemple. Les carabine en calibre 308 winchester, qui sont plus puissante, nécessite un frein de bouche plus important pour permettre la dissipation de plus de gaz. Les tireurs sportifs aiment monter des freins de bouche sur leurs armes car cela augmente l’agrément du tir et donne ok personnalisé à leurs armes.

Strike Industries propose de modèles très « lookés » qui permettent d’avoir une carabine à la fois plaisante à tirer mais également esthétique. Il existe également des freins de bouches pour les pistolets mitrailleurs en 9mm ou 45 ACP. Ceux-ci sont moins répandu car le calibre ne recule pas trop et le rôle joué par les gaz est moins important car la pression est moindre que dans une carabine ou un fusil d’assaut. Le poids de l’arme par lui-même permet déjà de bien réduire le recul et le relèvement de ce type de calibre.

Venu des compétions de tir sportif de vitesse où chaque dixième de seconde compte, les freins de bouche pour armes de poing se sont démocratisés pour le tir de loisir mais également pour des usages professionnels. Les pistolets devenant de plus en plus léger avec des carcasses en polymère et des culasses en aluminium, le recul et le relèvement de l’arme est aussi plus important. Dans ce cas, monter un frein de bouche sur une arme de poing a du sens et permet de tirer de façon plus agréable et efficace.

Cache-flamme un accessoire de tir utile pour la sécurité du tireur

Comme son nom l’indique, le cache-flamme sert à masquer la flamme des poudres imbrulées dans la chambre et le canon. Particulièrement utile en usage militaire ce système est également en vogue sur le marché civil pour plusieurs raisons comme le fait de ne pas être éblouie lors d’une compétition de tir dans un stand fermé par exemple, ou pour avoir une arme ressemblant à celle utilisée dans l’armée. Son usage est donc principalement destiné à masquer la flamme à la bouche sur les armes de guerre. Sur toutes les mitrailleuses modernes, on retrouve un cache flamme pour réduire la signature visuelle de son arme afin que l’ennemi ait le plus de difficulté possible à déterminer d’où viennent les tirs mais également pour ne pas masquer la cible lors de tirs en rafale. Les armes d’appui comme les mitrailleuses sont assez lourdes et montés généralement sur trépied ou bipied. Ces deux éléments font que le recul et le relèvement est très contenu, n’imposant pas un frein de bouche, mais un cache-flamme suffit. A la différence du frein de bouche, le cache-flamme à une forme optimisée pour dissiper les gaz et la poudre non brulée d’une certaine façon. Ce système est également très utile en tir de nuit. En effet, une trop importante flamme à la bouche peut d’une part signaler la position du tireur dans l’obscurité mais également être une gêne dans l’utilisation des systèmes de vision nocturne comme les jumelles de vision nocturne ou les clip-on thermique. Pour cet usage, le cache-flamme prend tout son sens. Certaines carabines de chasse de gros calibre ont un cache-flamme intégré sous forme de trous dans le canon. Souvent il s’agit de simples trous percés tout autour du canon pour limiter la flamme sur des armes de gros calibre avec un canon relativement court. Les canons courts avec de gros calibres provoque une grosse flamme due à un nombre important de poudre imbrulée qui sort du canon.

Compensateur pour absorber le recul

Le compensateur, même si il ressemble souvent au Frein de bouche, jour une rôle différent, qui est celui d’absorption du recul. Le compensateur à des évents tournés vers l’arrière de l’arme. Les gaz en expansions sont rejetés vers l’arrière au moment du tir, ce qui contre balance l’effet du recul. Les compensateurs sont systématiquement utilisés sur les armes de gros calibre pour le tir longue distance ou par les tireurs d’élite. Tirer avec une carabine en 338 lapua magnum ou en calibre 50 sans compensateur devient rapidement douloureux pour le tireur. Avec un bon compensateur, l’énergie due au recul peut être divisée de moitié. Ce sont des dispositifs souvent relativement imposant et lourds mais indissociable d’une arme de sniping. L’arme en elle-même est relativement lourde mais pas assez pour contrer le recul et le relèvement de gros calibre.

Pour des missions de tireur d’élite, le compensateur permet au tireur de pouvoir rapidement rechargé et conserver un visuel sur sa cible. En tir de compétition, les compensateurs, en plus de provoquer moins de recul sur l’arme, permettent de rapidement recharger et retirer. Pour les mêmes raison, on trouve de plus en plus de compensateurs sur les armes de calibres plus petits comme le 223 remington par exemple, afin de pouvoir tirer de longues séries rapidement dans dépointer son arme. Pas une compétition de tir n’a lieu sans que toute les carabines soient équipées de compensateur. Que vous soyez tireur sportif, chasseur ou membre d’une unité, nous avons le plus large choix de frein de bouche, cache-flamme et compensateur de France. Sur notre site en ligne, vous trouverez les descriptifs techniques de ceux-ci ainsi que de nombreuses vidéos de comparaison au tir. Au magasin de Gréasque, nous avez un conseiller qui sera a même de vous aider dans votre choix et de monter l’accessoire que vous désirez.